Soyez prudents !

  • Aux distributeurs automatiques de billets, méfiez-vous des personnes proposant leur aide.
  • Pour se prémunir contre les escroqueries, exiger de voir la carte professionnelle de la personne se présentant à votre domicile, même en uniforme.
  • Dans la rue, contre les vols, il est recommandé de répartir ses papiers, liquidités, cartes et clés dans différentes poches, de tenir de préférence son sac du côté opposé à la chaussée.

Faux agents, porte-à-porte, enquêtes: ne vous laissez pas abuser !

Tous les moyens sont bons pour entrer chez vous! Vérification de compteur électrique, vente de calendriers et d'objets divers...
Le démarchage abusif est en recrudescence et vise principalement les personnes âgées: les démarcheurs se présentent en couple, prétendant être missionnés par la municipalité, ou un service public (EDF, GDF, Police, Assurance Maladie...). C'est un prétexte pour entrer chez vous, repérer des objets de valeur ou l'endroit où vous ranger votre argent et profiter d'un moment de distraction pour repartir avec le butin. 

Pour appuyer leur démarche, certains escrocs n'hésitent pas à se dire mandatés par la municipalité ou tout autre service public.
La Ville ne procède jamais à du démarchage, les personnes habilitées à effectuer des sondages pour le compte de services publics disposent d'une carte d'accréditation et une information préalable est faite aux habitants.

Protégez-vous : 

  • Eviter de laisser pénétrer les gens chez vous et ne leur faites pas visiter votre domicile quel que soit le motif. Utilisez le viseur optique de la porte ("judas"), l’entrebâilleur ou la chaîne de protection pour verrouiller votre porte.

  • N'accepter aucun rendez-vous par téléphone à votre domicile sans avoir vérifié le motif exacte de la démarche commerciale.

  • Soyez vigilant lorsque des employés du gaz, de l’électricité, de la poste, des opérateurs d'internet ou de téléphonie, des policiers ou gendarmes se présentent chez vous. Même si la personne est en uniforme, demandez-lui de présenter une carte professionnelle, un ordre de mission ou un justificatif d’intervention. En cas de doute, proposez un autre rendez-vous pour avoir le temps d'effectuer une vérification. Pour effectuer cet appel de vérification, n'utilisez pas le numéro donné par la personne qui se présente (qui peut être un faux) mais celui que vous avez en votre possession et qui figure sur vos factures ou courriers.

  • Si vous devez faire entrer une personne chez vous, demander la présence d'un proche ou voiin et accompagnez-la dans tous ses déplacements à l’intérieur de votre domicile.
    Ne divulguez en aucun cas l’endroit où vous cacheriez vos bijoux, votre argent ou tout autre objet de valeur.

  • Ne signez jamais de contrat ou de devis le jour même, parlez en d'abord à votre entourage. Vous disposez d’un délai de rétractation de 7 jours.  
  • Ne jamais remettre sa carte bleue ni son code.     

  • Contacter la police nationale (17).
    L'accueil de la mairie (01 45 59 20 00) peut également vous informer si une enquête est en cours à Villejuif.

Par téléphone aussi

Un SMS, un message vocal ou un simple appel en absence venant d'un numéro inconnu vous incite à rappeler un numéro surtaxé (089... , 081...,  082...). Ce message peut prétexter un gain à une loterie par exemple...
De telles pratiques peuvent relever de la tentative d'escroquerie.

Protégez-vous : 

  • Ne rappelez pas les numéros inconnus.
  • Inscrivez-vous sur la liste nationale Bloctel, vous êtes protégé contre le démarchage commercial téléphonique abusif.
  • Bloquez le numéro via le 33700 en transférant simplement à ce numéro celui qui vous a appelé (et non le numéro à rappeler s'ils sont différents) précédé de "spamvocal" (gratuit ou coût d'un SMS normal).

Et sur Internet ?

Sur Internet aussi, les escroqueries sont courantes, soit par courrier électronique (faux email vous demandant de renseigner vos coordonnées bancaires), soit sur de faux sites marchands.

  • Protégez votre ordinateur en installant un logiciel antivirus, un logiciel anti-espion, un pare-feu, régulièrement mis à jour.
  • Les faux emails sont repérables au fait qu'ils ne commencent pas par votre nom et prénoms, aux fautes d'orthographe, à l'adresse du lien (URL) sur lequel on vous demande de cliquer.
  • Réalisez vos achats uniquement sur les sites de confiance, dont l’adresse au moment de la transaction commence par "https" (un petit cadenas doit s'afficher dans la barre d'adresse ou en bas du navigateur).
  • Ne répondez jamais à un courriel d’un établissement bancaire vous demandant les identifiants de connexion de votre compte en ligne, vos coordonnées bancaires.
  • Si vous avez un doute sur la provenance d’un courriel, ne l’ouvrez pas.
  • Si vous êtes victime d’une escroquerie sur internet, signalez-le en priorité à votre banque, puis déposez plainte à votre commissariat de police ou à votre brigade de gendarmerie.

Pour signaler un courriel ou un site internet d'escroqueries: www.internet-signalement.gouv.fr

Info Escroqueries : 0811 020 217

Faux sites administratifs

De faux sites administratifs proposent d’effectuer, moyennant rémunération, certaines démarches administratives courantes (demandes de permis de conduire, de carte grise, d’extrait d’acte de naissance) en lieu et place des usagers.

Renseignez-vous auprès des sites officiels de l'administration avant de passer une commande.

Pour éviter toute confusion, vérifier l'adresse Internet (URL) du site: les URL de l'administration française se terminent toujours par ".gouv.fr" ou ".fr" et  jamais par ".gouv.org" ou ".gouv.com ".

Aller en haut de page