Le frelon asiatique est une espèce invasive de guêpe en provenance du sud-est asiatique, introduite en 2004.

Introduite accidentellement en France en 2004 lors de l’importation de poteries chinoises, le frelon asiatique n'est pas plus dangereux pour l'homme que le frelon européen auquel nous sommes habitués. Cette espèce exotique envahissante, a cependant été déclarée danger sanitaire de deuxième catégorie en raison du risque pour les autres espèces, notamment l’abeille domestique Apis mellifera, sur tout le territoire français.

Identifier et connaître l’espèce

  • Le frelon asiatique, dont la taille peut atteindre 3cm, est un peu plus petit que le frelon européen
  • Son corps est essentiellement noir, avec le 4e segment de son abdomen orangé.
  • Sa tête est noire avec la face orangée.
    (voir photo ci-dessous)

Le frelon asiatique s’alimente essentiellement d'autres insectes (mouches, chenilles, papillons) ou d'araignées. Quand les populations des nids deviennent importantes et que le frelon a besoin de beaucoup de protéines pour l’élevage de son couvain, il s'attaque aux abeilles domestiques

Il est peu agressif envers l’homme lorsqu’il est en solitaire. Cependant à l’approche du nid, l’attaque peut être collective et virulente.
Sa piqûre est douloureuse et un nombre important de piqûres peut avoir des conséquences mortelles.

Dès le mois de février, les reines (femelles fondatrices) ébauchent un nid le plus souvent dans la frondaison des arbres,  ou sous des abris aérés (hangars, granges...) ou également dans des murs ou arbres creux. Le frelon asiatique n'établit pas de colonie pérenne : le nid ne sert qu’une fois et se détruit rapidement avec les intempéries au cours de l’hiver. Il n'est donc pas utile d’intervenir pour détruire les nids en hiver puisque les insectes ne vont pas les recoloniser.

En cas de doute et pour plus de renseignements, n’hésitez pas à joindre le service Hygiène et Prévention des Risques au 01 45 59 23 57.

Signaler

Si vous repérez un frelon asiatique ou une colonie, pensez à le signaler à l'Inventaire National du Patrimoine Naturel pour le recensement de l'espèce sur le territoire.

Faire appel à des professionnels

L’intervention sur les frelons asiatiques nécessite des compétences particulières et leur attaque groupée peut être mortelle pour l'homme.
Un nid mal détruit peut par ailleurs entraîner la dissémination des essaims et la création de nouveaux nids satellites !

Aller en haut de page