Description

  • Théâtre
Au fil de portraits glanés sur tous les continents, le GdRA nous offre des spectacles uniques qui touchent au coeur.
  • Le GdRA production
  • Conception, mise en scène: Christophe Rulhes

Au fil de portraits glanés sur tous les continents, le GdRA nous offre des spectacles uniques qui touchent au coeur. Sur le plateau arts visuels, danse, cirque, musique et anthropologie s’apprivoisent pour nous livrer un théâtre de la Personne, puissant, sensible et intime, en prise directe avec le monde. Après Lenga, ce deuxième volet de la série d’écriture théâtrale La Guerre des natures, donne la parole à Sylvana Opoya, « amérindienne » qui vit en bord de fleuve, en forêt amazonienne. En français et en langue wayana, elle raconte sa vie, son village, l’orpaillage illégal, son appartenance à la terre : évocation d’un monde aux horizons incertains entre héritage et innovation, langues et traditions diverses. Quatre autres personnes se font l’écho de ses mots : une comédienne joue Selve et dialogue avec elle, un circassien et une danseuse donnent chair à son récit, un musicien fait entendre l’Amazonie. Les cinq artistes, tout au long du spectacle, assemblent des images pour nous plonger au coeur de la forêt, de la vie foisonnante de Sylvana. Une « fiction vraie » qui soulève les questions de la transmission et du partage du territoire, en Guyane comme ailleurs.

  • Le texte de La Guerre des Natures, Lenga et Selve est édité aux Solitaires Intempestifs, coll. Mémoires.
     
  • Rencontre avec l’équipe artistique à l’issue du spectacle le 17 octobre.

Localiser :

48.793327,2.362868
Aller en haut de page