Des travaux ont débuté en centre-ville pour faciliter les déplacements des cyclistes mais aussi le partage de la rue avec les piétons et véhicules motorisés.

Première étape de la généralisation de zones de circulation apaisée, ces travaux ont pour but de faciliter et sécuriser les déplacements des cyclistes mais aussi de chacun, avec notamment le déploiement de zones 30 et l’aménagement de double-sens cyclables. Ils s'inscrivent dans le plan vélo, voté par la Ville en 2015 et dans la politique de la municipalité pour favoriser les déplacements doux et écologiques, pour une ville plus verte et plus agréable à vivre ensemble.

L’aménagement des carrefours, l’organisation du stationnement à l’approche des passages piétons, la limitation de la vitesse de circulation automobile contribuent en effet à un meilleur partage de la rue entre ses différents usagers et protègent en particulier les plus vulnérables : les piétons, les plus jeunes et les personnes à mobilité réduite.

Plus de 4 km de rues aménagés

C’est au total un linéaire de 4,5 km, correspondant à une quinzaine de rues du centre-ville, qui va être aménagé.

Dans les zones 30, et depuis le 1er janvier 2016 dans toute rue limitée à 30 km/h, les double-sens cyclables sont devenus la règle
À Villejuif, presque toutes les rues concernées dans cette première phase étant en sens unique et d’une largeur inférieure à 4,50m, il n’est pas possible de matérialiser un couloir cyclable continu. C’est donc un type d’aménagement commun et cohérent qui a été choisi pour faciliter son repérage et sa compréhension par les usagers :

  • Panneaux zone 30 et bandes de pavés en résine devant les passages piétons
  • Panneau de signalisation du double-sens cyclable à l'entrée de la rue
  • Marquage au sol avec le logo vélo et une flèche directionnelle
  • Mise aux normes des passages piétons pour les personnes à mobilité réduite : abaissement des bordures, bandes de vigilance, potelets à contrastes, etc.

Aux carrefours où la visibilité était insuffisante, des îlots dissuaderont les stationnements illicites qui perturbent les traversées piétonnes et croisement avec les autres usagers, en particuliers les cyclistes.
Des aménagements complémentaires seront également réalisés dans les sections ou carrefours en courbe, plus accidentogènes. Une séparation physique y sera créée pour bien délimiter chaque zone de circulation, automobile et cycliste, et la signalisation sera renforcée pour alerter tous les usagers de la route.

134.000 euros pour 7 semaines de travaux

Le coût total des travaux s'élève à 134.000 euros TTC, financés par le Grand Orly Seine Bièvre avec l’aide de la Région Ile-de-France qui vient d’attribuer en mars 2018 une subvention de 40 000 €.

Les travaux dureront environ 7 semaines, de fin mai à début juillet, avec le traitement des rues suivantes :

  • rue Eugène-Varlin et rue du Colonel Marchand et leurs différents carrefours, notamment avec l’avenue Paul-Vaillant-Couturier
  • rues Raspail et Victor-Hugo
  • rues René-Hamon, Griffuelhes, Sevin, Morinet, Lebigot et Jean-Jaurès
  • carrefour des rues Edouard-Vaillant et Darwin (création d'un plateau surélevé pour ralentir la circulation)

Le code de la route évolue pour un meilleur partage de la route

Depuis une dizaine d'années, le code de la route évolue pour faciliter le partage de la route et accroître la sécurité des cyclistes.
Ces nouvelles règles sont trop souvent méconnues des automobilistes :

  • Double-sens cyclable
    Dans les rues à sens unique limitées à 30km/h, les vélos peuvent circuler à contresens des voitures. Un panneau et un marquage au sol signalisent cet aménagement. Les double-sens cyclables favorisent l’usage du vélo en évitant des détours et le passage par les grands axes plus fréquentés.
  • Sas vélo
    Aux carrefours munis de feux tricolores, le sas vélo, matérialisé au sol, permet aux cycliste de se passer devant les voitures, afin d'être vu et de démarrer avant le flot de véhicules motorisés.
  • Cédez-le passage au feu
    Aux feux de circulation, un panneau "cédez-le passage vélo", permet au cycliste de passer au feu rouge s'il n'y a pas de véhicule engagé, en respectant la traversée des piétons. Le panneau indique si le cycliste peut tourner seulement à droite, ou dans toutes les directions.
  • Distance de dépassement
    En ville, tous les véhicules doivent respecter une distance d'au moins 1 mètre en largeur pour dépasser un vélo. Hors agglomération, cette distance est d'au moins 1,50 mètre. Ils peuvent désormais chevaucher la ligne blanche (mais pas changer de voie complètement) pour dépasser un vélo.
    Par ailleurs, les cyclistes ont le droit en ville de rouler au milieu de leur voie pour éviter notamment les ouvertures de portières.

135 euros !
Le non-respect du sas vélo ou le stationnement sur une voie dédiée aux vélos (bande ou piste cyclable) est passible d'une amende de 135 euros.

Aller en haut de page