Conformément aux engagements du Maire, la Ville de Villejuif n’a pas augmenté le taux communal sur les impôts locaux.

Pour la 4ème année consécutive et conformément aux engagements pris par le Maire Franck Le Bohellec, la Ville n’augmente pas les taux communaux d’imposition des ménages (taxe d’habitation et taxes foncières). Les recettes fiscales attendues s’élèvent à 47,8 millions € pour le budget 2018.

+ 0% sur les taxes d’habitation et foncières

Pour autant, la Municipalité continue de réaliser des investissements en faveur des habitants et ce en poursuivant son travail d’assainissement des finances et de maîtrise des dépenses publiques, dans un contexte de baisse de la participation de l’État au financement des services publics. Les dotations de l’État baissent de -3,5% en 2018 pour atteindre 14 millions d’euros ; soit 48% de moins qu’en 2010.

+ 8,5 millions de PUP

Pour réaliser les investissements d’avenir, la Ville est parvenue à augmenter ses capacités d’autofinancement notamment grâce au dispositif des Projets Urbains Partenariaux (PUP), négociés par le Maire avec les promoteurs immobiliers. En 2017, ce sont ainsi près de 8,5 millions d’euros qui ont été perçus pour contribuer au financement de deux grands équipements publics : la Halle des Sports et le groupe scolaire des Réservoirs, dont les livraisons sont attendues en 2019. D’autres grands investissements sont budgétés pour 2018 comme par exemple 1,3 million d’€ pour la rénovation urbaine ou 300 000€ pour la rénovation du Stade nautique.

Le Maire souhaite transformer la ville en proposant des projets qui bénéficient à tous les habitants.

La part départementale en augmentation :
Si le taux d'imposition communal n'a pas augmenté depuis 4 ans, la pression fiscale départementale s'accentue. Les propriétaires villejuifois constateront donc une hausse de leur taxe foncière en raison de l'augmentation de la part prélevée au profit du Département du Val-de-Marne.

Aller en haut de page