La Police Municipale a assuré la continuité du service public pendant la période d’état d’urgence sanitaire.

Gestion des demandes des habitants, patrouilles, vidéoprotection, les agents de la Police Municipale étaient opérationnels sur les mêmes tranches horaires (8h-3h - 7j/7) et ont été prioritairement mobilisés sur le contrôle du respect des règles de confinement (regroupements, le non-respect des autorisations de sortie...). Après une première phase de sensibilisation, les agents ont été habilités à verbaliser.

A la suite de l’arrêté préfectoral autorisant les marchés à rouvrir sous condition, les agents de la Police Municipale sont intervenus de manière à sécuriser le marché Eugène Varlin le samedi matin en veillant au respect des gestes barrières.

Vidéoprotection: un instrument efficace contre la délinquance

Pendant plusieurs jours, la Police Municipale a travaillé en collaboration avec la Police Nationale sur des délinquants qui arrachaient les colliers de leurs victimes sur la voie publique.
Repérant des individus correspondant aux profils établis grâce aux caméras de vidéoprotection, les opérateurs du Centre de Supervision Urbaine ont procédé au suivi visuel des délinquants présumés. Alors que les délinquants agressaient une Villejuifoise pour lui voler son collier, les forces de Police ont pu intervenir et interpeller dans un premier temps trois "arracheurs de colliers". Après recherches et surveillances complémentaires opérées par le CSU, il était procédé à deux nouvelles interpellations.

Le Maire Franck Le Bohellec apporte tout son soutien aux Villejuifoises victimes de ces agressions et félicite les opérateurs du Centre de Supervision Urbain ainsi que les agents de notre Police Municipale et ceux de la Police Nationale pour cette collaboration efficace.

Stop aux rodéos motorisés

Avec le déconfinement et le retour des beaux jours, quelques individus qui se croient toujours au-dessus des lois, se livrent à des "rodéos motorisés" avec des quads et des motos. Outre le danger que ces comportements font courir aux autres usagers de la voie publique, c’est le bruit de ces machines, souvent illégales, qui dérange les habitants. Il y a deux ans, le Maire avait déjà sollicité le Ministre de l’Intérieur pour obtenir des moyens supplémentaires de Police Nationale, et notamment une brigade motocycliste pour lutter contre ces rodéos, ainsi que le renforcement des mesures juridiques adaptées ou sanctionner ces comportements. Si l’été dernier a été relativement calme sur ce plan, depuis la fin du confinement les Villejuifois subissent de nouveau le phénomène.
Le Maire a une nouvelle fois sollicité les autorités de l’État pour obtenir des renforts pour lutter contre le phénomène.
Les agents de la Police Nationale ont déjà procédé à la saisie d’un quad dans un des quartiers de notre ville début juin.

Aller en haut de page