Communiqué de Franck Le Bohellec, Maire de Villejuif, vendredi 3 janvier 2020 à 18h30:

Aujourd’hui, la violence aveugle et lâche a encore touché notre Ville. Nous pleurons la mort de l’un des nôtres, assassiné en début d’après-midi dans le parc des Hautes Bruyères. Sa compagne, également touchée par le couteau de l’assassin, est actuellement soignée. Les villejuifois saluent la mémoire du défunt, adressent leur soutien inconditionnel à ses proches et à sa compagne dont ils espèrent le rétablissement.

La Police Municipale de Villejuif fût la première sur les lieux. Je salue le professionnalisme absolu de nos agents qui ont prodigué les premiers secours au défunt, avant qu’il ne soit pris en charge par les pompiers qui ne sont malheureusement pas parvenus à le maintenir en vie malgré leurs efforts.

Je salue également en notre nom à tous les témoins de l’attaque, ceux qui ont donné l’alerte et qui ont ainsi limité le nombre de victimes que nous avons à déplorer ce soir.

Enfin, bien entendu, je veux dire mon admiration devant l’action des agents de police de la BAC de notre circonscription qui ont neutralisé l'assassin en faisant usage de leurs armes.

Ils ont mis fin à ce périple meurtrier alors même que l’assassin s’apprêtait à rejoindre une zone commerciale où de nombreuses personnes étaient présentes.

Après l’attentat de 2015 ayant coûté la vie à Aurélie Chatelain, notre ville est une nouvelle fois la cible de la violence haineuse. Ce soir l’ensemble des habitants de Villejuif réaffirment leur unité. A Villejuif nous vivons en harmonie. J'invite l’ensemble des villejuifois à témoigner de leur unité, de leur soutien aux proches des victimes et de leur refus absolu de la haine.

Les drapeaux de la ville de Villejuif seront mis en berne demain.

 

Aller en haut de page