Parce qu’en cas d’arrêt cardiaque, chaque minute passée à prodiguer les premiers secours augmente les chances de survie de 10%, la Ville poursuit sa campagne d’équipement en défibrillateurs automatiques externes.

Depuis 2015, de nouveaux défibrillateurs sont ainsi installés tous les ans pour atteindre, en 2019, un total de 22 défibrillateurs.
Répartis dans les équipements municipaux de santé évidemment dans les gymnases, les équipements culturels comme la Médiathèque et les Maisons pour Tous, mais aussi dans les marchés Auguste Delaune et Eugène Varlin.

Depuis 2018, trois véhicules de police municipale sont aussi équipés de défibrillateurs: la Ville en dénombre ainsi 25. Car chaque minute compte.

Appeler, masser, défibriller

Si vous êtes témoin d’un accident cardiaque:

  1. Appelez les secours au 15 (ou 112 depuis un mobile)
  2. Demandez à quelqu’un d’aller chercher le défibrillateur le plus proche.

Des dessins et un guidage vocal permettent à quiconque de l’utiliser sans danger: placer les électrodes, pratiquer un massage cardiaque en suivant le rythme du métronome, et, le cas échéant, s’écarter quand le choc est délivré. Le défibrillateur analyse en effet le rythme cardiaque de la victime et délivre, si c’est nécessaire, le choc adéquat pour rétablir un rythme normal.

L’application Staying Alive recense, à destination des services de secours comme des citoyens, l’emplacement de tous les défibrillateurs en France.
Le nom de l’application fait référence à la chanson des Bee Gees car le rythme du refrain est idéal pour cadencer correctement son massage cardiaque!

Sauver des vies

Si l’utilisation d’un défibrillateur est très simple, une formation permet de gagner en assurance et en réactivité. La Ville a donc organisé des formations pour les agents municipaux des équipements publics équipés.
S’entraîner à prodiguer les premiers soins, à pratiquer un massage cardiaque permet de se sentir plus à l’aise au cas où ces initiations doivent être mises en pratique dans la réalité.

Rappelons que se servir d’un défibrillateur n’est pas dangereux pour la victime et que toute tentative de gestes de premiers secours est toujours préférable à l’inaction.

La Croix Rouge organise des sessions de formation des particuliers mais propose aussi sur son site des conseils concernant tous les gestes basiques de premiers secours.

Aller en haut de page