Boulevard Chastenet-de-Géry, la RATP a dû mettre en place une déviation des bus 131 en raison d’un risque d’affaissement de la voirie, une décision qui affecte durablement les usagers de la ligne.

Interpellé par les usagers, le Maire Franck Le Bohellec a saisi la RATP et le Territoire Grand Orly Seine Bièvre afin que des solutions soient trouvées pour limiter la gêne occasionnée. Pour l’heure, étant donné l’interdiction de circulation des véhicules de plus de 3,5 tonnes sur le boulevard Chastenet-de-Géry, le bus 131 emprunte les avenues Charles-Gide, Gabriel-Péri et du Président-Allende.

En raison de cette déviation, 4 arrêts ne sont plus desservis :

  • Chastenet de Géry
  • Ambroise Croizat
  • Les Coquettes
  • Place du 8 mai 1945

Un arrêt provisoire est mis en place au niveau de l’arrêt Lycée Darius-Milhaud – Charles Gide, déjà desservi par les lignes 323 et Valouette V6.

  • Pour les usagers des arrêts Chastenet de Géry et Les Coquettes, Les Coquettes il est conseillé pour l’heure d’utiliser l’arrêt maintenu Hôpital du Kremlin-Bicêtre du 131, situé à 400 et 700m au Nord.
  • Pour les usagers des arrêts Place du 8 mai 1945 et Ambroise Croizat, il est conseillé pour l’heure d’utiliser l’arrêt maintenu Institut Gustave Roussy du 131, situé à 400 et 700m au Sud.

Le Maire a saisi le 30 août la RATP et le territoire Grand Orly Seine Bièvre, organisme en charge de la voirie et qui doit donc programmer les travaux sur le boulevard, « pour que nous puissions ensemble trouver des solutions efficaces face à la déviation de la ligne 131 ». En effet « même s’il ne s’agit que de quelques centaines de mètres supplémentaires de marche à pied pour se rendre aux arrêts conservés, cette situation risque de durer plusieurs semaines et pourrait causer des difficultés plus spécifiques pour les personnes âgées et en situation de handicap » souligne Franck Le Bohellec.

En images :

Aller en haut de page